Québec Science BUZZons
Encyclo

Antibiotiques contre bactéries

Les mécanismes d’action des antibiotiques
08/05/2014
-
À peu près tout le monde a déjà pris des antibiotiques. Que ce soit pour guérir une otite (tu te rappelles peut-être le médicament au goût de banane!), une amygdalite ou toute autre infection bactérienne, les antibiotiques sont en général très efficaces.

Le mot « antibiotique » signifie « destructeur d’êtres vivants », car ils s’attaquent aux bactéries. Ils ont une action directe sur les micro-organismes qui s’en prennent au corps humain: ils peuvent les tuer ou ralentir leur croissance en s’attaquant à des éléments précis de leur structure. Par contre, les antibiotiques n’ont aucun effet sur les virus – qui ne sont pas des bactéries ! Ils ne guérissent donc pas des maladies comme la grippe ou le rhume.

Dans la nature, les antibiotiques sont produites par des bactéries (eh oui!) ou des champignons. On peut aussi les obtenir artificiellement, par synthèse chimique. Depuis les années 40, les antibiotiques ont sauvé bien des vies. Le premier d'entre eux, la pénicilline, a été découvert en 1928 par Alexander Fleming.

Les antibiotiques arrivent à détruire les bactéries qui causent certaines maladies, c’est vrai. Mais la médecine fait aujourd’hui face à un important problème: la résistance bactérienne aux antibiotiques. En effet, à force d’être agressées, les bactéries se sont adaptées. Les plus débrouillardes se défendent, survivent aux antibiotiques puis se reproduisent. Le phénomène s’observe chez à peu près toutes les bactéries qui s’en prennent à l’être humain. Une des façons de limiter cette résistance est de suivre à la lettre la prescription du médecin. Même si tu te sens mieux et que tu ne fais plus de fièvre, tu dois poursuivre le traitement jusqu’à la fin pour t’assurer de neutraliser la majorité des bactéries. Sinon, les plus fortes survivront...
Pour tenter de contrer le problème, les chercheurs réajustent constamment les formules de leurs antibiotiques. Et devant ces nouvelles formules, les bactéries réussissent à nouveau à s’adapter... Qui donc gagnera la bataille?

Sur le même sujet :

Bactéries : nous sommes envahis !
D
es bactéries « amis » dans nos assiettes






Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans