Québec Science BUZZons
Encyclo

Bien plus qu'un simple rhume !

La grippe
08/05/2014
-
Ton nez est bouché, tu éternues et tu tousses un peu. Ça y est, tu as la grippe ! Ou peut-être pas. Si ces symptômes passent rapidement, tu n’as probablement qu’un simple rhume. Par contre, si une « grippe d’homme » te cloue au lit depuis plusieurs jours, alors tu as possiblement et tout simplement la grippe.

La confusion entre la grippe et le rhume vient du fait qu’ils partagent certains symptômes (nez bouchés, toux, etc.). Or, la grippe s’accompagne en plus de maux de tête, de courbatures, de forte fièvre et même parfois de nausées. Après une semaine de repos, tu devrais être de retour sur pied. Mais il faut tout de même te méfier ! La grippe peut parfois entraîner des complications comme la pneumonie ou l’insuffisance respiratoire. Dans des cas plus rares ou chez les personnes à risque, elle peut même mener à la mort. Bref, une grippe, une vraie, c’est généralement beaucoup plus sévère qu’un rhume.

D’ailleurs, le virus de l’influenza (le nom du virus qui cause la grippe) est extrêmement contagieux, si bien qu’il cause parfois d’importantes épidémies, comme celle de la grippe A H1N1 de 2009. La grippe se transmet d’une personne à l’autre par les sécrétions respiratoires. Quand tu tousses ou éternues alors que tu es contaminé, tu propulses dans l’air de minuscules gouttelettes pleines de virus et tu contamines les gens autour de toi.

Autre différence entre les deux maladies, les virus qui causent le rhume n’affectent en général que les muqueuses du nez. Le virus de l’influenza peut quant à lui affecter le système respiratoire en entier (le nez, la gorge et les poumons).

Malheureusement, il n’existe aujourd’hui aucun moyen de guérir la grippe. On peut cependant la prévenir en se faisant vacciner chaque année. En effet, le virus qui cause la grippe se modifie constamment ; on doit donc annuellement reformuler les vaccins. Certains médicaments et produits naturels sont aussi disponibles pour atténuer les symptômes. Mais si tu as été contaminé, il ne te reste qu’une solution : te reposer, boire beaucoup d’eau et prendre ton mal en patience ! Tu devrais t’en remettre en une semaine.

Sur le même sujet :

Notre portrait du métier d'infirmier praticien spécialisé





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans