Québec Science BUZZons
Encyclo

Caoutchouc anti-gaffes

La gomme à effacer
08/05/2014
-
Imagine-toi privé une seule journée de ta précieuse gomme à effacer. Incapable de corriger tes erreurs, d’effacer tes gribouillis ou tes petits mémos secrets… Le cauchemar !

Pour bien comprendre comment ce petit carré de caoutchouc blanc peut faire disparaître le trait d’un crayon, il faut d’abord comprendre la première étape de l’opération : comment le crayon écrit !

Si tu passes ta main sur une feuille de papier, elle te semble parfaitement lisse. Pourtant, c’est tout le contraire... Quand on observe le papier sous un microscope, on découvre qu’il est composé de milliers de petites fibres de bois, très rugueuses.

La mine du crayon de plomb, elle, n’est pas faite de plomb mais plutôt de graphite, une substance qui s’effrite facilement. Lorsque la pointe de ton crayon glisse sur une feuille, les fibres du papier arrachent de toutes petites particules noires de graphite qui y restent coincées.

La gomme à effacer a donc pour mission de déloger ces dépôts noirs emprisonnés dans le papier. Comme ces morceaux sont minuscules (ils sont dix fois plus petits qu’un millimètre), l’opération est très facile. Car le caoutchouc a des propriétés abrasives...

Quand on le frotte fort sur un mot ou un dessin dont on veut se débarrasser, il arrache le graphite… et un peu de papier en même temps. Même chose pour la gomme, qui se désagrège un peu. Voilà pourquoi tu dois épousseter des petites pelures qui se forment après avoir effacé un dessin. C’est un peu de ta feuille qui disparaît !





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans