Québec Science BUZZons
Encyclo

Ces barres qui font bip

Les codes à barres
08/05/2014
-
Qu’ont en commun une bouteille de jus de fruit, les dernières chaussures à la mode et ton magazine Québec Science ? Comme la plupart des produits que tu achètes en magasin, ils possèdent un code à barres bien visible sur la surface extérieure de leur emballage.

Ce système existe dans tous les pays occidentaux. Chaque produit destiné à la vente possède un code unique. Il se compose de barres de différentes épaisseurs dessinées côte à côte et sous lesquelles on a écrit un numéro à douze chiffres.

Les barres et le numéro disent la même chose. Mais les barres sont plus faciles à déchiffrer pour un scanner (une sorte d’appareil photo instantané), alors qu’un être humain lira plutôt le numéro.

Les six premiers chiffres identifient le fabricant du produit. Les cinq chiffres suivants désignent le produit lui-même : son modèle, sa saveur ou sa couleur. Enfin, le dernier chiffre permet de vérifier si le scanner a enregistré les bonnes informations lors de ton passage à la caisse. Il est le résultat d’un calcul mathématique savant, effectué sur les 11 premiers chiffres du code barres.

Au moment de payer ton achat, le caissier passe le code barres devant le scanner. Tu entends un petit bip et le prix s’affiche. En fait, la machine du caissier a seulement lu le code du produit. Elle l’a envoyé à un ordinateur situé ailleurs dans le magasin. L’ordinateur reconnaît le produit et renvoie le bon prix à la caisse.

De cette façon, tous les magasins peuvent vendre les mêmes produits à des prix différents, même si leur code à barres est universel.

Il ne te reste plus qu’à régler ton achat !





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans