Québec Science BUZZons
Encyclo

De la sorcellerie à la réalité

Les poisons
08/05/2014
-
Bien que les sorcières en utilisent souvent dans les contes de fées, les poisons ne sont pas que le fruit d’une imagination trop fertile. Ils existent réellement, sous des formes extrêmement variées. N’importe quelle substance qui affecte les fonctions vitales de l’organisme est considérée comme un poison. Ainsi, des substances aussi différentes que les venins d’animaux, la nicotine, les pesticides, l’eau de Javel et les gaz d’échappement entrent dans la catégorie des poisons. Et ce ne sont que quelques exemples.

Les poisons s’attaquent à différentes fonctions vitales des êtres vivants. Ceux qui affectent le système nerveux sont particulièrement dangereux. C’est le cas du curare, une substance extraite de l’écorce de divers arbres. Sous l’effet de ce poison, les cellules nerveuses perdent toute influence sur les cellules musculaires qui sont alors paralysées. Le diaphragme (le muscle responsable de la respiration) ne reçoit plus les ordres du cerveau et cesse de fonctionner. C’est la mort par asphyxie. Les Indiens d’Amérique du Sud enduisent leurs flèches de curare lorsqu’ils vont à la chasse. Le curare paralyse et tue efficacement les proies.

Plusieurs animaux produisent aussi des poisons pour se protéger des prédateurs ou pour chasser : poissons, méduses, ornithorynque, mollusques, insectes, serpents, lézards, araignées...

Les poisons ne sont pas nécessairement mortels. En fait, la gravité de leurs effets dépend de la quantité ingérée, inhalée ou injectée. Plusieurs poisons peuvent d’ailleurs être neutralisés par des antidotes. La prudence constitue encore la meilleure protection. Si la plupart des produits ménagers toxiques sont clairement identifiés, les substances que l’on retrouve dans la nature, elles, ne le sont pas. Certains champignons sont délicieux tandis que d’autres, comme l’amanite vireuse, sont extrêmement toxiques. Ainsi, il vaut mieux éviter de goûter à ce qu’on ne connaît pas.





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans