Québec Science BUZZons
Encyclo

Des cellules caméléons

Les cellules souches
20/08/2014
-
Il y a dans ton corps des cellules particulières aux pouvoirs exceptionnels : les cellules souches. En plus de se multiplier et de s’autorenouveler, ces usines microscopiques peuvent se transformer en n’importe quel type de cellules. Ou presque. De vrais caméléons.

Ton corps compte cent mille milliards de cellules. La plupart sont spécialisées et ont des missions précises à accomplir. Par exemple, les globules rouges assurent le transport de l’oxygène dans le sang, les neurones transmettent les influx nerveux et les cellules de la paroi de l’estomac sécrètent les acides qui digèrent les aliments. Cependant, certaines cellules n’ont pas spécialité – on dit qu’elles sont indifférenciées. Ce sont les fameuses cellules souches.

En fait, tu es toi-même issu (e) d’une première cellule souche. Dès que l’ovule de ta mère a été fécondé par le spermatozoïde de ton père, le zygote a pris forme. Cette cellule, à partir de laquelle toutes les autres seront formées, s’est divisée à la vitesse grand V. Les premières cellules produites sont dites totipotentes, c’est-à-dire qu’elles pouvaient donner naissance à toutes les sortes de cellules de l’organisme. Les cellules qui intéressent particulièrement les scientifiques sont celles qui se forment entre le cinquième et le huitième jour du zygote. Ce sont les cellules souches embryonnaires. Celles-ci sont pluripotentes : à peine différenciées, elles peuvent se multiplier à volonté et former tous les types cellulaires (sauf ceux présents dans les quatre premiers jours).

L’intérêt, c’est que les cellules souches embryonnaires peuvent croître et se multiplier indéfiniment en laboratoire, lorsqu’elles sont mises dans le bon milieu de culture. Et comme elles ont la capacité de se différencier en pratiquement tout type cellulaire, on les considère comme les candidates idéales pour les greffes de tissus. Le hic, c’est que pour prélever des cellules de ce type, on doit détruire un embryon, une pratique qui soulève de sérieuses questions éthiques.

C’est pourquoi les scientifiques ont commencé à s’intéresser aux cellules souches adultes, celles qu’on a récemment découvertes dans certains organes du corps et qui servent à réparer des tissus endommagés. Le foie, le cerveau, la moelle osseuse, le sang et la graisse en sont les principaux réservoirs. Ces cellules sont très prometteuses. Tout d’abord, elles sont faciles à prélever. Et ensuite, des chercheurs ont même réussi à en « déprogrammer » pour qu’elles agissent comme des cellules souches embryonnaires. Ça promet pour la suite !

Sur le même sujet:
Cellules souches: Le mirage chinois
Un nouveau programme pour Noé
De la peau de remplacement





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans