Québec Science BUZZons
Encyclo

Einstein : vite comme la lumière

La théorie de la relativité
08/05/2014
-
Ses professeurs trouvaient Albert Einstein (1879-1955) « pourri » à l’école. Il avait pourtant une qualité essentielle : la curiosité. Et puis, ce jeune étudiant allemand avait beau « couler » plusieurs cours, ses résultats en mathématiques frôlaient la perfection ! À l’âge de 25 ans, il découvre ce qui le passionnera plus que tout : la lumière. Il s’interroge de plus en plus sur la composition des rayons lumineux et, surtout, leur vitesse incroyable : 300 000 kilomètres à la seconde !

Ce qu’il a calculé est tout aussi incroyable : lorsque des objets voyagent à des vitesses avoisinant celle de la lumière, le temps et l’espace changent ! Le temps, par exemple, s’écoule plus lentement ! Imagine que tu t’envoles dans l’espace à bord d’une fusée qui peut atteindre la vitesse de la lumière (en fait, rien ne peut atteindre la vitesse de la lumière... à part la lumière elle-même !) Si ton voyage dure 50 ans, pour ceux qui sont restés sur Terre, crois-le ou non, tu n’aurais vieilli toi-même que de 30 ans.

Illogique ? À tes yeux, peut-être. Pourtant, c’est bel et bien ce qu’affirme la théorie de la relativité. Einstein a mis 10 ans à l’élaborer.

Et ce n’est pas tout. Sa célèbre formule E=mc2 (E pour énergie, m pour masse et c pour vitesse de la lumière) établit un lien direct entre l’énergie et la matière, ce qui a permis aux scientifiques de mieux comprendre les atomes. Malheureusement, elle a aussi servi à fabriquer la toute première bombe atomique. Toute sa vie, Einstein regrettera qu’on se soit servi de ses découvertes pour tuer des êtres humains. Tout en poursuivant ses recherches en science, il interviendra souvent en faveur de la paix et du désarmement.

Sur le même sujet :

Notre portrait du métier de physicien en photonique





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans