Québec Science BUZZons
Archimède: l'homme derrière la légende

Eurêka!

06/05/2016
-
Difficile de dissocier Archimède de la célèbre anecdote de la baignoire. Tu connais sûrement la petite histoire : il y a 2200 ans, dans la Grèce antique, Archimède qui se précipite hors de son bain et qui court tout nu dans la rue en criant « Eurêka! ». On ignore s’il s’agit d’un fait réel, mais ce qu’on sait, c’est qu’Archimède a réellement existé et qu’il est considéré comme l’un des premiers savants « légendaires ».

Mathématicien, inventeur, ingénieur, le vrai nom du savant était Archimède de Syracuse, et eurêka, ça signifie « J’ai trouvé » en grec ancien. Mais qu’avait-il donc trouvé? Selon la légende, le roi de Syracuse avait commandé à un orfèvre une couronne et lui avait donné l’or nécessaire à sa fabrication. La couronne réalisée était superbe et sa masse était identique à celle de l’or donné, mais le roi avait un doute : elle ne semblait pas faite d’or pur... Il demanda à son ami Archimède de s’en assurer sans détruire l’ouvrage. La notion de volume et surtout sa mesure sous ses formes complexes étaient alors inconnues à l’époque! En pleine réflexion, et en se plongeant dans une baignoire un peu trop pleine, il constata alors que celle-ci débordait et... Eurêka! Il avait trouvé comment mesurer et comparer le volume de la couronne à celui de l’or donné par déplacement d’eau. Il confirma ainsi que l’or de la couronne n’était pas pur. L’orfèvre fût condamné pour duperie, et la notion de masse volumique entra dans l’histoire.

Même si cette anecdote est douteuse, on a donné le nom du célèbre savant à la fameuse « poussée d’Archimède », devenue loi ou théorème seulement au XVIe siècle.

Archimède était un grand mathématicien. Il est le précurseur du calcul infinitésimal, affirmant par exemple que contrairement à l'opinion alors courante, les grains de sable n'étaient pas en nombre infini, mais qu’il était possible de les dénombrer! Ses travaux en géométrie lui permirent également de donner un encadrement de Pi d'une remarquable précision, c’est-à-dire d’affiner sa valeur en donnant une valeur supérieure et inférieure au centième prêt sous forme de fraction!

Archimède est également considéré comme le père de la mécanique statique et il a mis en pratique ses connaissances théoriques dans un grand nombre d'inventions. Spécialiste des leviers et des poulies, il a créé de nombreuses machines de tractions, mais aussi des machines de guerre!

Les circonstances de sa mort sont floues. Archimède aurait succombé à l’attaque de sa ville par les Romains, non sans héroïsme, avec une dernière légende à la clé: on raconte qu’il aurait réussi à enflammer les navires ennemis en concentrant les rayons du soleil sur les voiles à l’aide de miroirs paraboliques. Pas mal pour un Ancien!





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans