Québec Science BUZZons
Encyclo

Le sorcier de Menlo Park

La vie de Thomas Edison
06/11/2015
-
Dans son petit laboratoire de chimie situé au sous-sol de la maison de ses parents, Thomas Edison reproduisait les expériences scientifiques de livres dénichés à la bibliothèque. C'était en 1857, l’apprenti scientifique n'était alors âgé que de 10 ans. Son avenir était prometteur...

Et il l'a été ! Avec plus de 1000 inventions brevetées à son actif, ce scientifique et homme d’affaires américain est considéré comme l’un des plus grands inventeurs de tous les temps. Ses débuts ne s’annonçaient pourtant pas si prometteurs puisqu’à 7 ans, après trois mois de scolarité, le professeur renvoie le jeune garçon, jugé trop tumultueux et trop curieux. C’est sa mère, une ancienne institutrice, qui se charge alors de son éducation.

À l’âge de 12 ans, Thomas déniche un travail de vendeur de journaux sur la ligne de train de Port Huron à Détroit. Il fonde son premier journal le « Weekly Herald » qu’il imprime grâce à une presse d’imprimerie installée dans un wagon laissé à sa disposition. Il en profite également pour établir un petit laboratoire de chimie qui l’occupera pendant ses haltes à Détroit. Malheureusement, il met le feu accidentellement au wagon et est licencié.

Thomas Edison découvre sa nouvelle passion pour le télégraphe, lorsque le chef de gare de Port Huron lui permet d’utiliser le sien pour le remercier d’avoir sauver son fils d’un accident. Après plusieurs emplois, il devient un expert du télégraphe, qu’il perfectionne et automatise. Il dépose alors ses tout premiers brevets !

Le jeune homme de 27 ans fonde alors son propre laboratoire de recherche à Menlo Park, ville rebaptisée Edison en son honneur en 1954. Le « sorcier de Menlo Park », surnommé ainsi à l’époque, collectionne les brevets. Le phonographe, un appareil qui enregistre et reproduit les sons, est l’une de ses inventions les plus étonnantes puisque Thomas Edison était pratiquement sourd après avoir contracté la scarlatine à 13 ans. L’ampoule électrique, dont l’invention revient souvent à Edison, avait déjà été expérimentée par un inventeur écossais en 1835 puis par plusieurs autres scientifiques. Edison a surtout contribué à son amélioration et à son développement industriel. En 1882, il participe à la création de la première centrale électrique capable d’éclairer 85 maisons, boutiques et bureaux du quartier de Manhattan à New York.

Vers 1984, une rivalité entre le pionnier de l’électricité et un de ses anciens employés, Nikola Tesla, s’installe, c’est le début de la « Guerre des courants ». Ce dernier tente d’imposer la nouvelle technologie du courant alternatif (qui peut être transmis sur de plus longues distances) tandis qu’Edison défend le courant continu, jugé moins dangereux. Il va jusqu’à prouver la dangerosité du courant alternatif en électrocutant des animaux… ce qui conduit à l’invention de la chaise électrique utilisée pour la première fois en 1890 ! Même si Tesla a gagné (nos maisons utilisent le courant alternatif), Thomas Edison reste passionné et déterminé jusqu’à sa mort, à 84 ans.





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans