Québec Science BUZZons
Encyclo

Les humeurs du thermomètre

La mesure de la température
08/05/2014
-
As-tu déjà entendu miss météo dire : « Le mercure indique 15 degrés », en faisant référence à la température ? Eh bien elle ment !

Car on utilise de moins en moins le mercure dans les thermomètres : trop cher et surtout, trop toxique. On l’a remplacé par de l’alcool qui, lui aussi, monte et baisse dans le tube au même rythme que la température.

En fait, le thermomètre met à contribution les lois de la physique les plus élémentaires... Quand on chauffe un liquide, les petites particules qui le composent s’énervent un peu... et elles ont besoin de plus d’espace pour bouger librement. Le liquide prend alors de l’expansion.

Et quand on le refroidit, les particules se calment. Elles se rapprochent alors les unes des autres. En bout de ligne, elles occupent un volume moins important.

Voilà pourquoi l’alcool du thermomètre monte dans le tube lorsqu’il fait chaud et descend lorsqu’il fait froid. Le tout est gradué en degrés Celsius.

Cette échelle a été inventée par Anders Celsius en 1742. Il a fait bouillir de l’eau, y a trempé son thermomètre et a décidé que cette température représentait 0 degré. Puis il a mesuré la température de l’eau gelée et lui a attribué la valeur de 100. À sa mort, deux ans plus tard, on a inversé sa calibration. Si ça n’avait pas été le cas, il ferait 100 °C en hiver !

Sur le même sujet : 

ll fait froid là haut !
Notre portrait du métier de météorologue





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans