Québec Science BUZZons
Encyclo

Quel doigté !

La physique du hand spinner
10/06/2017
-
photo: AndrCGS/depositphotos


Le hand spinner est à la mode. Tu connais ce jouet c’est sûr, peut-être même te l’es-tu déjà fait confisquer à l’école ! Ce mot est sur toutes les lèvres et au bout des doigts de beaucoup de jeunes depuis ce printemps. Mais savais-tu que le comportement si spécial de cet objet est basé sur un principe physique ?

Le but du hand spinner est de le faire tenir en équilibre sur soi et sur des objets ou en faisant des mouvements en même temps. Si tu as déjà manipulé un hand spinner, tu as sûrement ressenti son comportement un peu bizarre : on dirait qu’il résiste lorsque tu essaies de le bouger. Connais-tu l’effet gyroscopique? C’est cet effet qui permet à ton hand spinner de rester stable lorsqu'il tourne.

L’effet gyroscopique apparait lorsqu’un objet tourne rapidement autour d’un axe. Il a alors tendance à résister aux changements de son orientation. Les boomerangs, les frisbees, les toupies et les yo-yo sont tous des exemples d’objets qui tirent profit de l’effet gyroscopique. Lorsque ton hand spinner tournoie, tu peux le déplacer de haut en bas ou de côté; il restera droit, alors qu’il tombe si tu tentes ces manœuvres alors qu’il n’est pas en rotation. Avec un peu de pratique, il est possible de faire toutes sortes de mouvements sans déranger l’axe de la toupie. C’est ça le défi !

Les objets gyroscopiques ont aussi démontré leur utilité en dehors des cours de récréation. Savais-tu que certains téléphones intelligents en étaient équipés ? Ils servent de compas pour repérer précisément la position et l’orientation de ton appareil. Les compas gyroscopiques se retrouvent aussi dans l’espace ! Ils sont, entre autres, employés pour stabiliser le télescope spatial Hubble.
 





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans