Québec Science BUZZons
Encyclo

Une montagne en pleine croissance

L’Everest
09/05/2014
-
Il y a 100 millions d’années, l’Everest n’existait pas ! C’est pourtant aujourd’hui la plus haute montagne du monde, avec ses 8 850 mètres d’altitude. Bien sûr, elle n’est pas apparue par magie. Comme ses consœurs de l’Himalaya, l’Everest est né d’une rencontre : celle de deux plaques tectoniques.

Les plaques tectoniques sont comme les morceaux d’un casse-tête géant. Ce casse-tête, c’est la croûte terrestre. Et elle a la bougeotte ! Les plaques tectoniques s’entrechoquent, se chevauchent et se frottent sans cesse les unes aux autres, comme des radeaux sur un lac venteux. Pourquoi ? Parce qu’elles glissent sur du magma, une pâte épaisse et gluante faite de roches liquéfiées par la chaleur qui règne au centre de la Terre.

Depuis plus de 50 millions d’années, la plaque indo-australienne (sur laquelle repose l’Inde) se déplace vers la plaque eurasienne (dont l’Asie fait partie). La collision entre ces deux plaques a forcé la croûte terrestre à se plisser, puis à se soulever. C’est ainsi que l’Himalaya est né, et elle continue à croître... à la vitesse d’un ongle qui pousse !

On a d’ailleurs dû mettre à jour le Livre des records. Depuis 1953, le mont Everest culminait officiellement à 8 848 mètres. En novembre 1999, de nouvelles mesures ont été effectuées. Surprise : l’Everest avait grandi de deux mètres ! Aussi longtemps que la plaque indo-australienne continuera de s’incruster dans la plaque eurasienne, l’Everest atteindra de nouveaux sommets...





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans