Québec Science BUZZons
Encyclo

Une planète bien à l’abri

L’atmosphère terrestre
09/05/2014
-
Un fragment d’astéroïde gros comme ta chambre fonce droit sur ta maison à 20 kilomètres à la seconde ! Si rien ne l’arrête, ce débris venu des confins de l’espace pulvérisera tout ton quartier ! Heureusement, à une vingtaine de kilomètres au-dessus de ton salon, le météoroïde (morceaux d’astéroïdes venus de l’espace) est anéanti par le bouclier qu’est l’atmosphère. En effet, le frottement de l’air « use » rapidement la grande majorité des météoroïdes jusqu’à ce qu’ils ne soient que poussière et lumière. C’est d’ailleurs ce phénomène de désintégration qui est responsable des étoiles filantes. En langage scientifique, on parle plutôt de météore.

Malgré ce bouclier, certains météoroïdes touchent le sol. On appelle météorites ces « cailloux » venus de l’espace qui touchent terre. Par exemple, le 15 février 2013 une énorme boule de feu a éclairé le ciel de la Russie. Un météoroïde d’environ 17 mètres de diamètre et de près de 10 000 tonnes a explosé violemment dans le ciel du sud de l’Oural. L’énergie de l’explosion correspondait à environ 30 fois la bombe nucléaire larguée sur Hiroshima ! Des fragments ont volé dans tous les sens, brisant des milliers de fenêtres et blessant des centaines de personnes. Imagine, sans la résistance de l’atmosphère, des tonnes de cailloux spatiaux de ce type heurteraient la Terre de plein fouet chaque jour. La surface de notre planète serait criblée de cratères, comme la Lune.

Bref, sans atmosphère, la vie sur Terre serait tout un défi !





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans