Québec Science BUZZons
Encyclo

Une toile d'araignée mondiale

Le Web
09/05/2014
-
Tu veux te connecter sur ton site favori. Ton ordinateur est déjà allumé. Il te suffit de taper l’adresse de ton choix dans la fenêtre de ton navigateur. Son contenu s’affiche automatiquement sur ton ordinateur, que tu sois à Gatineau ou à Gaspé. C’est simple comme bonjour... Mais sais-tu comment tout cela est possible ?

L’internaute, c’est à dire toi-même, qui navigue sur la toile, accède à internet par le biais d’un ordinateur qui comprend un modem. Le réseau du câble ou de fibre optique relie ton ordinateur à une borne gérée par un fournisseur d’accès à internet. Ensuite, ta requête peut faire le tour de la Terre en quelques secondes en passant par différents intermédiaires.

Pour s’y retrouver parmi le million d’internautes connectés au réseau chaque minute, tous les ordinateurs sont dotés d’une identité : une adresse IP (Internet Protocole), qui est une simple suite de nombres. Cette adresse temporaire est distribuée à ton ordinateur par ton fournisseur d’accès au moment où tu te connectes. Ta machine la conserve durant tout le temps de la connexion.

Mais pour toi, c’est l’adresse URL (Uniform Resource Locator) qui compte avant tout. Cette adresse est celle que tu tapes dans le champ supérieur de ton navigateur. Elle te permet d’identifier les informations que tu recherches sur le réseau. Une fois que tu as envoyé la demande, ton fournisseur transforme cette adresse URL en l’adresse IP de l’ordinateur que tu recherches, par exemple celle du serveur de Québec Science.

Ton fournisseur d’accès n’a plus qu’à connecter entre eux ton ordinateur et le serveur demandé... câbles de ville, satellites de télécommunications ou gros câbles sous-marins sont autant de « tuyaux » qui permettent de relier entre elles les deux machines.

Sur le même sujet : 

Des informations hyper-liées
Des ordinateurs très liés









Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans