Québec Science BUZZons
Encyclo

L'origine de la vie

La reproduction sexuée chez l’humain
08/05/2014
-
Comment un minuscule spermatozoïde et un tout petit ovule peuvent-ils à eux seuls créer un individu unique ? Grâce à une histoire d’amour entre ces deux gamètes, les cellules de l’homme et de la femme spécialisées dans la reproduction sexuée.

En effet, les gamètes mâles et femelles sont véritablement complémentaires. Ils sont faits pour aller ensemble ! D’abord, les spermatozoïdes sont extrêmement petits et munis de sortes de petites queues dont ils se servent pour nager : les flagelles. Ils peuvent ainsi plus facilement se frayer un chemin dans l’utérus pour rejoindre leur tendre moitié : l’ovule. Immobile et légèrement plus gros, l’ovule attend sagement la venue du spermatozoïde charmant.

Lorsqu’un premier spermatozoïde parvient à rejoindre un ovule dans les trompes de Fallope, immédiatement, c’est le coup de foudre. Le spermatozoïde entre à l’intérieur de l’ovule, ce qui déclenche une réaction chimique qui bloque l’entrée aux autres. Les noyaux des deux gamètes fusionnent alors, donnant naissance à une nouvelle cellule  : le zygote. Cette première cellule du bébé à venir est dotée de 46 chromosomes. La moitié d’entre eux provient du spermatozoïde et l’autre de l’ovule. En se multipliant, cette cellule deviendra un être unique aux caractéristiques issues à la fois du père et de la mère.

Si chaque être humain à deux parents, il n’en est pas de même pour tous les êtres vivants. Certains organismes n’ont besoin d’aucun rapport sexuel pour se reproduire ! Par exemple, les organismes constitués d’une seule cellule, comme les bactéries, utilisent la division cellulaire. Une cellule mère « monoparentale » se divise pour donner naissance à deux cellules filles complètement autonomes. Pour d’autres méthodes de reproduction encore plus ahurissantes, consulter le spécial Sexe de l’été 2013 de Québec Science.

Sur le même sujet :

Des bébés conçus en laboratoire
Neuf mois d'évolution

Notre portrait du métier d'obstétricienne
Notre portrait du métier de sage-femme








Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans