Québec Science BUZZons
Encyclo

Chirurgie plastique

Dépolluer nos océans
14/01/2018
-
photo: MikesPhotos@Pixabay


Nos océans sont des dépotoires de plastiques. Les nettoyer devient indispensable, mais c'est tout un défi. Deux cents pays se sont engagés auprès de l’Organisation des Nations Unies pour lutter contre la pollution des océans par les plastiques.

Depuis plus de vingt ans, un « continent » de plastique de quelques millions de kilomètres carrés flotte dans l’Océan Pacifique. De telles super-îles ont été aussi localisées dans les océans Atlantique et Indien. Ce n’est pas étonnant, 9 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées dans nos océans chaque année. Et nous ne voyons que la partie visible de l’iceberg. Une quantité faramineuse de minuscules morceaux de plastique, de taille inférieure à 5 millimètres, flottent en surface et jusqu’à trente mètres de profondeur. Ces résidus se font gober par certains organismes, entrent dans la chaîne alimentaire et se retrouvent au final dans nos assiettes.

Il est donc urgent de réagir. Première étape : réduire à la source notre consommation de plastique. La Ville de Montréal, par exemple, bannit désormais les sacs plastiques pour privilégier les emballages compostables, une initiative déjà adoptée par l’Italie et la France.

Ensuite, il faut venir à bout de cet amas de plastique dans nos océans. Plusieurs projets ont déjà vu le jour. Par exemple, Boyan Slat, jeune inventeur néerlandais de 23 ans, compte déployer dès 2018 des entonnoirs flottants de deux kilomètres capables de récupérer les déchets plastiques en utilisant les courants marins. Il a récolté plus de 20 millions de dollars en dons pour sa réalisation !

Un quadrimaran pour ratisser le plastique flottant à la surface de l’eau, des poubelles flottantes dotées d’une pompe électrique pour aspirer les déchets dans les zones portuaires, des filtres à microplastiques conçus à partir de méduses ou des barrières de bulles installées dans les rivières pour piéger les déchets : les idées ne manquent pas mais quand verront-elles le jour ? En attendant, réduis ton utilisation de plastique et recycle. Ce sera toujours ça de gagné pour nos océans !
 





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans