Québec Science BUZZons
Pose ta colle

Est-ce que le Père Noël existe ?

10/05/2014
-
Ah, la grande question… Depuis que tu es tout petit, on te dit que oui. Tu demandes à tes amis, ils te disent que non. Tu demandes à tes parents, ils sourient sans rien dire. Comment savoir ? Des questions comme celle-là, les scientifiques s’en posent continuellement.

Et si on s’inspirait de leur méthode pour éclaircir un peu le mystère qui plane autour de ce cher Père Noël ?

Quand les points d’interrogation valsent dans la tête des chercheurs, ils mettent toute leur rigueur scientifique à profit. Ils doivent d’abord se poser la bonne question. Dans notre cas, celle-ci ne saurait être plus claire : est-ce que le père Noël existe ?

Pour pouvoir travailler efficacement, ils ont ensuite besoin d’une hypothèse. Ici, deux hypothèses possibles : oui, le père Noël existe ou non, le père Noël n’existe pas.

Disons que tu optes pour la première hypothèse (car, avoue-le, elle est beaucoup plus amusante). Tu dois effectuer quelques expérimentations qui renforceront ou contrediront ton hypothèse. Le microscope et les éprouvettes ne te seront d’aucune utilité. Il faudra te contenter d’observations sur le terrain.

Tu peux passer de longs après-midi dans les centres d’achat à observer les pères Noël comme les chercheurs observent des rats de laboratoire. Mais il y a déjà une incohérence majeure : le père Noël ne peut pas se trouver à tous ces endroits à la fois ! À moins qu’il ne maîtrise depuis longtemps la technique du clonage humain…

Vite, tu dois vérifier cette seconde hypothèse : les pères Noël de centre d’achat sont tous des clones !!!

Soit tu prélèves l’ADN de leur barbe, soit tu te fies à ton gros bon sens : le père Noël du Centre Machinchouette ne ressemble pas du tout au père Noël des Galeries Trucmuche, il est donc fort peu probable qu’il s’agisse de clones. De toute façon, il n’y a sûrement pas grand ADN à étudier dans leur barbe mal collée…

Une évidence s’impose lentement : les centres d’achat sont peuplés de gentils messieurs vêtus de rouge qui aident un peu le père Noël dans sa tâche. Mais le vrai père Noël ne s’y trouve pas.

Essaie plutôt d’observer des traces de son passage dans ta maison. Si tu laisses quelques biscuits pour lui et qu’ils disparaissent, c’est bon signe. Mais cela signifie peut-être aussi que ton papa adore manger des biscuits en cachette…

Aux grands maux les grands moyens : cap sur le pôle Nord. Car c’est là qu’est supposé vivre le vieux barbu, non ?

Si tu réussis à obtenir le financement pour diriger une expédition jusque là, tu trouveras peut-être un royaume magique peuplé de lutins et débordant de jouets. Ou peut-être pas. Jusqu’à maintenant, personne n’y est parvenu. À moins que certains explorateurs s’y soient tellement plu qu’ils n’en sont jamais revenu ?

D’ici là, tu as le choix : ou tu crois, ou tu ne crois pas. Et à partir du moment ou toi et des millions de jeunes y croient, dans un sens, on peut dire que oui, le père Noël existe.






Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans