Québec Science BUZZons
Pose ta colle

Est-ce qu'un jour la vie éternelle sera possible ?

10/05/2014
-
Depuis des années, l’espérance de vie des êtres humains, c’est-à-dire la moyenne d’âge à laquelle ils meurent, s’allonge. Aux temps préhistoriques, on mourrait en moyenne vers 30 ans, tandis qu’aujourd’hui au Canada, l’espérance de vie est de 78 ans. Il est donc tout à fait légitime de se demander si un jour nous arriverons à ne plus mourir du tout…

A priori, ce ne sera pas possible. Notamment parce que nos cellules sont programmées dès la naissance pour mourir un jour. Un être humain se compose de milliards de cellules. Ta peau, ton cœur, ton cerveau en sont remplis. Certaines vivent très longtemps, comme les cellules de ton cerveau, tandis que d’autres ont une durée de vie très courte, par exemple les cellules de ta peau. Avant de mourir, elles créent une copie d’elles-mêmes pour que ton organisme continue de fonctionner normalement.

Chaque nouvelle copie n’est cependant pas tout à fait identique à la précédente : à un endroit de la cellule, plus précisément au cœur de son noyau, les chromosomes savent qu’ils en sont par exemple à la vingt-huitième réplication de la même cellule. Ils ont des petites antennes appelées télomères qui rétrécissent à chaque nouvelle copie et qui enregistrent l’âge véritable de la personne. Plus une personne vieillit et plus ses télomères raccourcissent. Et quand il n’y a plus de télomères du tout au bout des chromosomes, les cellules refusent de se reproduire. La personne meurt de vieillesse… Aujourd’hui, on estime que l’espérance de vie des êtres humains ne dépassera pas la limite de 120 ans en moyenne. À moins qu'on arrive un jour à déjouer les télomères...





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans