Québec Science BUZZons
Pose ta colle

Existe-t-il des couleurs que l'on ne voit pas ?

11/05/2014
-
À moins d’être aveugles, nous voyons tous le monde en couleur. Ces couleurs sont dues à la lumière. Quand tu jettes un caillou dans une mare, ce caillou crée une « onde », c’est à dire de petites vagues circulaires qui se déplacent à la surface de l’eau. La lumière aussi est une onde. Même si on ne la voit pas de cette façon, elle est comme une succession de petites vagues. Mais ce ne sont pas des vagues dans l'eau, ni même dans l'air : ce sont des vagues dans les champs magnétiques et les champs électriques qui nous entourent. Pour cette raison, la lumière fait partie de la grande famille des ondes électromagnétiques.

Dans chaque rayon lumineux, il y a une multitude d’ondes. Une onde se caractérise par la distance qui sépare deux creux ou deux pics de vagues. Cette distance est appelée la longueur de l’onde. C’est de cette longueur d'onde que dépend la couleur. Quand notre œil rencontre une onde lumineuse, il ne voit pas une distance entre deux vagues mais des couleurs rose, jaune, rouge, ou bleu !

L’œil humain perçoit toutes les longueurs d’onde comprises entre 400 nanomètres (la couleur bleue) et 700 nanomètres (la couleur rouge). Entre les deux, il y a toutes les couleurs de l’arc-en-ciel envoyées par la lumière, et bien plus encore. En fait, toute variation dans la longueur d’une onde, si infime soit-elle, crée une couleur différente.

Il existe des ondes dont la longueur est plus courte que 400 nanomètres, ce sont les ultraviolets, et des ondes dont la longueur est plus grande que 700 nanomètres, ce sont les infrarouges. Dans les deux cas, nous ne pouvons pas les voir. Par contre, notre peau les sent ; les ultraviolets brûlent notre peau quand nous restons trop longtemps au soleil. Les infrarouges sont utilisés par des caméras pour visualiser des sources de chaleur et « voir » des êtres vivants dans la nuit.

Les couleurs que l’on voit dépendent aussi de l’œil de chacun. Chaque être est unique, et de la même façon, chaque œil est unique. Même si nous sommes tous équipés du même « instrument » d’observation, il peut exister d’infimes variations dans notre perception des couleurs. Ainsi, on ne peut jamais être sûr que notre voisin voit exactement la même couleur que nous quand on regarde tous les deux le même objet !

Sur le même sujet : 

Est-ce que les chats et les chiens voient les mêmes couleurs que les humains ?





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans