Québec Science BUZZons
Pose ta colle

La Terre s'éloigne-t-elle tranquillement du Soleil ? L'orbite de la Terre est-elle déviée lorsque la Terre passe devant Mars ?

Posée par Luc Bolduc, Montréal - 11/02/2015
-
Les planètes tournent autour de leur étoile à cause de la force gravitationnelle qui les retient à proximité, sur des obites très stables, mais pas immuables.

Éliminons tout de suite la première question : non, la Terre ne s'éloigne pas du Soleil. Pour cela, selon les lois de la physique, il faudrait que sa vitesse de révolution augmente, donc qu'on lui applique une force extérieure.

Par contre, l'orbite de la Terre peut changer de forme sous l'influence gravitationnelle d'autres planètes.

L'attraction gravitationnelle entre deux objets (une planète et son étoile, par exemple), dépend de deux choses : les masses des deux objets et la distance qui les sépare. Plus les masses sont grandes, plus l'attraction est forte, mais plus la distance est grande, plus cette attraction est faible.

Sur l'image ci-dessus, tu peux comparer les dimensions des planètes et du Soleil. Le Soleil est immensément gros comparé à la Terre (et aux autres planètes); pas étonnant que le mouvement de la Terre soit principalement régi par cette énorme masse.

En partant à gauche de l'image, la Terre est la troisième planète. Et la quatrième, c'est Mars. On voit qu'elle est plus petite. En fait, Mars fait seulement 10% de la masse de la Terre. Alors, même lorsque la Terre se trouve entre le Soleil et Mars, la minuscule attraction due à la planète rouge est complètement négligeable par rapport à l'immense attraction du Soleil.

Mais regarde Vénus, la deuxième planète. Presqu'aussi grosse que la Terre, elle a bel et bien une influence sur notre orbite. Chaque fois qu'on la côtoie, Vénus modifie un peu notre orbite. Et nous modifions la sienne.

Et Jupiter ? Même si elle est plus lointaine, la cinquième planète a une masse beaucoup plus grande que celle de Mars. Résultat : elle a une influence sur notre orbite elle aussi.

En somme, pour répondre à la deuxième question, Mars est trop petite pour que son attraction gravitationnelle ait de l'influence sur la trajectoire de notre planète.

Mais attention : les influences de Vénus et de Jupiter ne déplacent pas la Terre sur des orbites plus rapprochées ou plus éloignées du Soleil. Elles ne font que modifier légèrement la forme de l'orbite, plus elliptique ou plus ronde.

Sur le même sujet :
Planètes ou planètes naines ?
La tête dans les étoiles
Notre portrait du métier d'astrophysicienne.






Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans