Québec Science BUZZons
Pose ta colle

Pourquoi respirer de l’hélium fait-il parler plus aigu ?

11/05/2014
-
Il faut tout d’abord comprendre comment un son est produit. Ce sont tes cordes vocales, des replis de tissus situés dans ton larynx, qui, en vibrant, modifient le débit et la pression de l’air environnant et produit un son. Cette onde sonore produite est ensuite modulée par une caisse de raisonnance: ton larynx, ta gorge et ta bouche.

Comme tu le sais peut-être, l’hélium est un gaz qui est six fois moins dense que l'air. C’est pourquoi il permet aux ballons de s’envoler.

Contrairement aux idées reçues, l’hélium ne modifie que très peu la vitesse de vibration de tes cordes vocales. Ce n’est donc pas ce phénomène qui est à l’origine de cette voix de Donald Duck !

Si tu respires de l’hélium, celui-ci va remplacer progressivement l’air ambiant présent dans tes voies respiratoires. Le son produit par tes cordes vocales se déplacera alors presque trois fois plus rapidement dans ce gaz qu’à l’air libre. Celui-ci a alors une fréquence plus élevée, ce qui engendre un son plus aigu. Bien que le son se propage ensuite dans l’air pour arriver jusqu’à ton oreille, sa fréquence reste la même une fois émis ce qui explique cette petite voix de dessin animé que tu entends et qui fait rire à tous les coups.

Si, au contraire, tu respires un gaz plus dense que l’air (de l'hexafluorure de soufre, par exemple), qu’arrivera-t-il ? Eh oui, tu auras soudainement une voix très très grave !

Même si c’est très drôle, ne t’amuse pas trop à ce petit jeu. À petites doses, l’hélium est un gaz tout à fait inoffensif. Mais si tu en respires de trop grandes quantités, il finira par prendre la place de l’oxygène dans tes poumons. Résultat ? Un bel évanouissement !

Voir aussi:
Capsule vidéo de l'Université de Montréal





Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans