Québec Science BUZZons
Pose ta colle

À qui appartient la Lune ?

11/05/2014
-
Si tu posais la question à un dénommé Dennis Hope, il répondrait : « À moi, à moi ! » Cet hurluberlu a en effet décidé que le propriétaire de la Lune était celui qui en réclamerait la possession officielle le premier. En l’occurrence, lui !

Depuis, il fait même de l’argent avec ça : sur son site Internet, il vend des lopins de Lune à des individus assez crédules pour l’enrichir !

Bien entendu, ses prétentions n’ont aucune valeur légale. Même les États-Unis, qui y ont fièrement planté leur drapeau, ne pourraient pas faire de la Lune leur 52e état. Il existe en effet un Traité de l’espace, signé par les pays membres de l’ONU, qui stipule très clairement qu’aucune nation ne peut s’approprier les astres situés au-delà de l’atmosphère terrestre.

Un autre traité, le Traité de la Lune, va encore plus loin et interdit l’exploitation des ressources que recèle notre satellite naturel, à moins qu’un accord international ne soit signé en ce sens. Bof, il n’y a pas grand-chose d’intéressant dans ce plat désert lunaire, crois-tu ? Erreur…

Les échantillons ramenés par les astronautes des missions Apollo ont révélé que la Lune est parsemée d’hélium -3. Rarissime sur Terre, cet hélium est constitué de particules provenant du Soleil. Celles-ci se déposent facilement sur la surface de la Lune, ce qui n’est pas le cas ici bas, puisqu’elles se heurtent au champ magnétique terrestre.

Selon bien des scientifiques, l’hélium-3 pourrait bien être le combustible de l’avenir : ses atomes permettraient, en fusionnant entre eux, de produire des quantités phénoménales d’énergie. La valeur actuelle de l’hélium-3 frôlerait les 5 milliards de dollars la tonne !

Reste que la technologie permettant d’effectuer cette fusion n’est pas encore au point. Mais si elle le devenait, une véritable manne planerait au-dessus de nos têtes. Et il y aurait de la chicane en perspective…

Car le Traité de la Lune n’a été signé ou ratifié que par 14 pays. Les États-Unis, la Russie, la Chine et les autres grandes puissances spatiales manquent d’ailleurs toujours à l’appel. Même le Canada s’est abstenu…






Facebook


   Le magazine scientifique des 14-17 ans