Lorsqu’un légume ou une fleur est arraché ou coupé, combien de temps ses cellules peuvent-elles être vivantes ?

Premièrement, tout dépend du légume ou de la fleur (c’est la même chose pour les fruits, en passant !) On considère qu’une fleur est vivante tant que le petit réceptacle, entre la tige et la fleur, reste vert.

Lorsqu’il commence à brunir et que la fleur se dessèche, c’est signe que les cellules se meurent. Un bouquet de fleurs séchées ne contient donc pas de cellule vivante, ça, c’est certain !

Pour les fruits et les légumes, c’est un peu la même chose : lorsqu’ils se détériorent, on considère que leurs cellules sont mortes. Cette durée est très variable. Vérifie par toi-même : des pommes de terre qui traînent depuis des semaines dans le garde-manger germent parfois. C’est là un signe de vie indéniable !

À l’opposé, sitôt cueillis, des fruits fragiles comme les framboises doivent être mangés assez rapidement, car leur durée de vie est beaucoup moins longue.

Les conditions de conservation jouent aussi pour beaucoup : si tu coupes une fleur sans ensuite la mettre dans l’eau, ses cellules ne survivront pas bien bien longtemps. Tandis que des fleurs coupées dont on change l’eau régulièrement peuvent tenir le coup plusieurs jours.

Bref, il n’y a pas de réponse unique à cette question. Les cellules végétales peuvent survivre quelques heures, quelques jours, quelques semaines, ou même quelques mois, selon les circonstances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2021 - BUZZons, particules de savoir