Les événements scientifiques qui ont marqué 2012 [3]

La chute de l’ange supersonique

Mach 1,24, soit 1 342 km/h! C’est la vitesse qu’a atteinte l’Autrichien Felix Baumgartner en plongeant d’une nacelle attachée à un immense ballon d’hélium et hissée en haute atmosphère à près de 39 km au-dessus du sol. Une altitude trois fois plus élevée que celle à laquelle volent les avions de ligne.

Vêtu d’un scaphandre semblable à celui des astronautes, «Felix sans peur», comme on le surnomme, est ainsi devenu le premier homme à fracasser le mur du son en chute libre, ce qui n’avait jamais été réussi sans assistance mécanique. La durée de sa chute – 4 minutes 19 secondes – a donné le vertige à des millions de spectateurs qui l’ont suivi sur Internet, l’automne dernier.

Il a atterri sain et sauf dans le désert du Nouveau-Mexique aux États-Unis. C’est un parachute, certainement bien solide, qui a freiné son plongeon à 1 500 m du sol. Un exploit? Sans nul doute, mais le personnage n’a pas surmonté le vertige de la gloire.

Devant les journalistes, il s’est lancé dans une analyse politique douteuse sur la situation mondiale, se déclarant favorable à une dictature modérée pour résoudre les problèmes économiques et sociaux d’aujourd’hui. Notons que l’exploit de Felix Baumgartner et de son équipe a été financé par le milliardaire autrichien Dietrich Mateschitz, fondateur de la firme de boissons énergisantes Red Bull.

[1] Passage du Nord-Ouest: les obstacles fondent
[2] P’tite bête
[4] La pièce manquante de la physique enfin trouvée
[5] Tremblez, savants!
[6] Curieux Martien
[7] La mère des villes d’Europe
[8] Sortir du système
[9] Le bouquet!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2021 - BUZZons, particules de savoir